Histoire: Entretien avec Michela di Savino

Un voyage vers soi-même

Danser et méditer avec des écouteurs, en contact avec la nature, pour se sentir libre dans des lieux énergiques de la vallée d'Onsernone.

Dans les plus beaux lieux du Tessin, la force de la nature aide à faire le plein d’énergie grâce à la méditation, la danse et les écouteurs. Moment spirituel et ancré dans le monde, fait de plaisir et d’expériences, Innerwalk Project vous changera durablement.

LE PERSONNAGE

Michela di Savino, fondatrice du projet Innerwalk

Michela di Savino, fondatrice du projet Innerwalk
Les gens sentent que ce n’est pas seulement un événement spirituel. Il s’agit avant tout de s’amuser et de profiter des beaux endroits.

Tout commence au point de rencontre avec le groupe. La promenade permet de s’évader des tracas quotidiens et de se concentrer sur la nature. Arrivée. Échauffement. Faire connaissance. Les écouteurs isolent du monde et permettent d’observer son for intérieur. Une voix dans les oreilles guide la méditation. Puis la musique retentit ; il est temps de danser.
 
Innerwalk est un projet de Michela di Savino qui combine méditation, guérison par le son, exercices de pleine conscience, danse libre et tourisme. L’experte en danse et en team building organise des excursions en groupe vers des lieux énergétiques faits de cascades, de rochers, de lacs et d’une nature imposante.  Lors de ces séjours, qui durent entre trois heures et un week-end, elle est accompagnée de DJ, de professeurs de yoga et parfois de guides.

TOUTE L'HISTOIRE


Innerwalk Project

Comment cette idée a-t-elle germé ?

«  Je danse depuis l’âge de 9 ans. Lorsque je vivais à Zurich, la danse consciente m’a permis de découvrir une communauté ayant la même philosophie de vie. Des voyages et des ateliers m’ont amenée à un Ecstatic Dance Festival à Goa. J’y ai dansé pour la première fois dans la mer avec des écouteurs. C’était comme une révélation. De retour à Zurich, j’ai participé à une séance de danse dans la forêt. C’est là que j’ai réalisé le potentiel des écouteurs.  » 

Les écouteurs on les utilise pour la musique, mais aussi pour la méditation, la communication et le silence. Michela est Je suis sûre que chacun peut mieux explorer son for intérieur avec les oreilles couvertes. Mais les écouteurs ont un autre effet pour les participants : ils signalent aux autres qu’ils sont engagés dans une activité. Ainsi, les passants savent que ces personnes appartiennent à un groupe qui est en train de vivre une expérience. C’est très important.

Michela est sûre que chacun réussit mieux en communauté que seul et affirme: « Les participants dépassent toujours leurs limites. C’est génial !  » 

Avec les écouteurs, il devient plus facile d’explorer son for intérieur. Ils véhiculent le silence, la méditation et la musique.

La danse extatique dans la nature est certainement l’élément le plus spectaculaire de l’Innerwalk. Mais ce n’est pas le seul. Quelles sont les activités au programme ? 

« La méditation en fait toujours partie, ainsi que l’exploration de soi avec des écouteurs, parfois le yoga. La marche entre le point de rencontre et la destination, généralement en silence, en est également un élément. Mais la partie centrale est le team building, mon travail avec le groupe à l’aide d’exercices pour apprendre à mieux se connaître soi-même et les autres. »

L’objectif de l’Innerwalk était de combiner des expériences spirituelles avec des activités touristiques. Dans des lieux différents et spectaculaires, avec des DJ en alternance pour une bande-son exceptionnelle, adaptée à chaque événement et à chaque lieu. Et elle est accompagnée par des experts en yoga, méditation ou autres activités comme le canoë ou le parapente. Le Tessin abrite des endroits magnifiques où l’énergie s’accumule. Et il offre une grande diversité : plages de sable, hautes montagnes, lacs, ruisseaux.

Ajoutons à cela la façon dont Michela vit cette région. En particulier le district de Locarno dégage pour elle un sentiment de paix et de sécurité. 

Innerwalk Project
Innerwalk Project

Les participants sont tous très différents et internationaux : ils viennent du Tessin et d’autres régions de Suisse et de l’Italie. Il y a autant de femmes que d’hommes. La langue commune est l’anglais. Michela reconte: « Beaucoup viennent seuls, ce qui favorise la communication. Chaque groupe a sa dynamique. Nous évoluons ensemble au cours de la journée ou du week-end. Et nous ne nous contentons pas de rester en silence : nous rions parfois aux larmes lors des repas pris ensemble dans le grotto. »

Pro tip
Les cascades d’Aurigeno, de Maggia et de Giumaglio dans le Val Maggia, de Foroglio dans le Val Bavona ou de la Piumogna dans le Val Leventina dégagent une vitalité pure. Mettez vos pieds dans l’eau glacée ou plongez !
Les rivières et les sources sont à l’origine de la vie. Le Rhin, la Reuss, le Rhône et le Tessin naissent sur le chemin des quatre sources, dans le massif du Saint-Gothard. Le Brenno prend sa source dans le Lukmanier.
Où mieux recharger ses batteries que dans la nature ? De petites gouttes d'eau rafraîchissent l'air à la cascade de Botto. Facilement accessible à pied depuis Rovio, c'est une véritable oasis de paix.

« C’est ce que nous appelons le tourisme transformateur : à la fin de l’expérience, quelque chose en vous a changé. »

PARTAGER CONTENUS

CONSEILLÉ POUR VOUS


INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Voulez vous qu'on vous raconte d'autres histoires? Inscrivez vous à notre newsletter.



Histoires

À LA PROCHAINE HISTOIRE