Vive le roi !

LE MOMENT PARFAIT
  • 23 février - 15.00
  • 15°
  • 229 m
  • Énergique

Le Rabadan de Bellinzona est l'un des plus grands carnavals de Suisse et il existe depuis plus de 150 ans. Au Tessin, le carnaval est très populaire et, entre janvier et mars, ceux qui le veulent peuvent faire la fête pendant plus d'un mois. Masques, risotto, musique et beaucoup de plaisir sont les principaux ingrédients.

Les Schtroumpfs, les Avengers, un ours, le Petit Chaperon rouge, Elvis, Banda Bassotti, Mickey Mouse, les Cow-boys et les Indiens, les chevaliers, les tigres et les dragons: « Mais les voilà tous fous ! » s'exclame-t-on spontanément et c'est normal: « On est encore au Tessin ou on est dans un monde parallèle habité d'étranges personnages festifs ? ». La première fois que l'on participe à un carnaval tessinois, les surprises sont partout et l'enthousiasme est contagieux.
Vous en aviez entendu parler par des amis qui l'avaient vécu ou par des Tessinois qui l'ont dans le sang, mais maintenant que vous êtes entouré de masques, de tambours, de confettis et de bonne humeur, vous savez que c'était une expérience à vivre. Et heureusement, vous avez écouté ceux qui vous ont dit qu'un costume de carnaval était indispensable. Quelque chose de simple, deux vêtements colorés, un chapeau étrange et une paire de lunettes, ça peut aller aussi, mais se montrer avec des vêtements normaux aurait été une grosse erreur. En éliminant les obstacles liés à la profession, la classe, l'âge et l'origine, le masque, comme le veut la tradition du carnaval partout dans le monde, permet à tous d'être libres et égaux. Et les masques apportent immédiatement la joie. Tous les éléments sont donc réunis pour créer la bonne atmosphère.

Vous êtes frappé par le fait que les gens sont en costume même au supermarché et dans les rues. Dans la capitale, dont les clés ont été remises par le maire au roi Rabadan lors de la cérémonie solennelle du jeudi soir sur la terrasse de la tour de la mairie, le carnaval s'est imposé. Vous ne pouvez donc pas manquer la procession des guggen, le défilé des chars du dimanche après-midi ou le risotto et la luganiga servis le mardi à midi. 

Le soir est maintenant là. Vous êtes arrivé en train, avez parcouru la rue d'accès recouverte de confettis et bordée de vitrines aux décorations thématiques. Vous avez passé les contrôles de sécurité et vous voilà dans la ville du carnaval prêt à danser dans une des nombreuses tentes. Pourquoi s'arrêter seulement à une ? Vous les visitez toutes et en chemin, vous vous arrêtez pour écouter un concert d'une guggen. Ce succès populaire joué avec tambours et trompettes ressemble à une autre chanson, non ?

Le carnaval tessinois vous a étonné et après une journée de fêtes, vous comprenez mieux pourquoi vos amis voulaient tellement visiter le Tessin en février.

Claudio Fontana, - figurant dans les Processions de la Semaine Sainte
Claudio Fontana,figurant dans les Processions de la Semaine Sainte
Il pourrait vous intéresser aussi l'histoire suivante
Lorsque la procession arrive sur la place principale et que 800 personnes se tournent pour la regarder, on a la chair de poule.
À l'histoire

BELLINZONA - QUE TEMPS FAIT-IL AUJOURD'HUI

  • Samedi 7 Décembre
  • Min -1° / Max 8°
  • Précipitations 0%

QUE TEMPS FAIT-IL DANS LES PROCHAINS JOURS

dim.

-2°/7°

lun.

0°/8°

mar.

0°/11°

mer.

-2°/7°

QU'EST-CE QU'IL Y A DANS LES PARAGES

INFORMATIONS UTILES

Romain ou ambrosien ? Au Tessin, il existe deux types de carnaval liés au rite religieux prédominant. Dans les vallées du Bellinzonese, à Brissago et dans le Val Capriasca, le carnaval ambrosien débute le mercredi des Cendres et se termine le samedi suivant.


CONTACTS
QUELLE MUSIQUE DANS LES ECOUTEURS

AUTRES EXPÉRIENCES