Histoire: Un Tessin sur mesure

Surfer entre les chemises

Les yeux bleus, la barbe courte, le sourire énigmatique, un panama marron et, naturellement, une chemise. Sur la peau des tatouages représentant des dessins et des phrases. Il est le capitaine ou mieu...

« Je suis créatif et hyperactif : il me faut un métier qui m’occupe en conséquence. » Yari ne sait pas s’arrêter et alterne constamment entre téléphone, portable, mixer, micro, chaussures de course et machine à coudre. Portant des vêtements made in Ticino, l’Old Captain surfe dans le présent sans crainte.

LE PERSONNAGE

Yari Copt, jeune entrepreneur

Yari Copt, jeune entrepreneur
J’aime voyager, mais pas qu’à l’étranger, il y a tant à voir et faire au Tessin.

TOUTE L'HISTOIRE


Yari Copt, 40 ans, est né et a grandi à Lugano où il vit et travaille. Ou mieux dit : c’est l’un des nombreux lieux où il travaille.

Il n’a nul besoin d’un bureau, d’un téléphone fixe ou d’un PC, comme il ne lui suffit pas d’avoir une seule activité professionnelle. Musique ou chemises, Yari a besoin d’une chaise, d’une surface sur laquelle poser son portable, un smartphone et tant de nouveautés qui charrient son quotidien. 

Il est fait ainsi : « Je sais pas m’arrêter et je veux vivre chaque instant de ma vie en apprenant chaque jour des choses nouvelles; ainsi je ne suis quasiment jamais dans le stress. »

Certes, la recette de Yari est hors du commun, mais en sa compagnie, tout est hors du commun.

Sportif, il a commencé le skate à l’âge de 10 ans et peu après a posé la planche sur la neige et s’est mis au snowboard. Mais ça ne s’arrête pas là, il y a également la musique, le cinéma et la radio. Il y a environ 15 ans, il a rejoint le groupe de rock Those Furious Flames, alors qu’en 2009 il a joué aux côtés de Lara Gut dans le film Tutti Giù de Niccolò Castelli. En 2015, il a commencé à collaborer avec une radio privée.

Et enfin, les chemises. Il y a 3 ans, il a créé sa marque Old Captain Co. ; une fabrication durable sans gaspillage et made in Ticino.

Pourquoi donc des chemises ?
« J’ai regardé autour de moi et j’ai vu qu’il s’agissait d’un produit intergénérationnel et apprécié de tous. ».
Peut-être, cependant, que celles proposées sur le marché étaient un peu ennuyantes et il voulait apporter un vent de fraîcheur et changer de musique. Et alors pourquoi Old Captain ?
« Pour diverses raisons mais il n’y a rien de vieux dans cette idée : un de mes surnoms est Coptain, mes whiskeys préférés commencent par old, certaines machines utilisées pour les chemises ont une longue histoire et puis parfois je me sens comme un vieux capitaine parcourant les mers. » 

La vie m’a donné un bon karma... mais j’ai eu aussi un peu de chance.
Pro tip
La scène musicale tessinoise rend tout le monde heureux : JazzAscona, Beatles Days, Moon and Stars, Estival Jazz, openairs et concerts dans les grotti. Tout ce qu'il y a à faire, c'est choisir.
Les chemises de Yari se trouvent en ligne et au Tessin, il existe plusieurs points de vente à Bellinzona, Ascona et Lugano. Monn, Superofficine et Balù sont quelques-uns des magasins qui exposent ces produits.
Fromage, vin, jambon, bière, bocaux, laine, savon, tofu, chemises, sacs et beaucoup plus. Le monde des produits fabriqués au Tessin est à découvrir.

Sa marque représente une ancre inversée : « Si on la plante dans le sable, elle bloque une barque, si au contraire on la renverse, elle devient un symbole de liberté. » Libre de chanter avec son groupe ou de présenter une soirée d’été du festival Buskers, libre de conduire sa moto – une Honda CB250 –, libre d’aller courir dans le centre de Lugano ou au lac de Ritom.

camicie yari

Libre aussi de manger sans remords. Car Yari aime tellement la cuisine ! « Pour moi, ce qui se trouve dans l’assiette est un art, un plat véhicule des émotions avant même d’y goûter. »

« Je cours pour pouvoir manger et bien boire ! »

PARTAGER CONTENUS

Mais que fait concrètement Yari ? Difficile de répondre en quelques mots à cette question.
Il fait un peu de tout : il mange, boit, chante, mixe, offre des concerts et des produits, vend, organise, se balade en wakeboard et en moto, joue à des jeux de société et se rend à des salons de mode exclusifs à Berlin et Florence où il fait la promotion de ses chemises qu’il vend dans toute la Suisse, mais pas uniquement.

« J’aime voyager physiquement et mentalement. »

camicie yari

CONSEILLÉ POUR VOUS


INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Voulez vous qu'on vous raconte d'autres histoires? Inscrivez vous à notre newsletter.



Histoires

À LA PROCHAINE HISTOIRE