Histoire: Sculpter la passion

Le lieu où les artistes travaillent ensemble en amis

Un centre international de sculpture capable d’attirer des artistes du monde entier et une école de sculpture qui continue d’offrir un large éventail de cours se trouvent à Peccia.

Loin du lac et des rues les plus fréquentées, on peut voir la roche pure dans toute sa majesté. À Peccia, presque au bout du Val Maggia, on est époustouflé par la carrière de marbre et intrigué par l’école de sculpture. Qui sont Almute et Alex ?

LE PERSONNAGE

Almute et Alex Naef, école de sculpture

Almute et Alex Naef,  école de sculpture
La musique de la forge est comme une danse : c’est un son qu’on entend dans le monde entier et qui est naturel.

Depuis Locarno, la route est d’abord plate et large, puis elle devient raide et sinueuse. On traverse les villages typiques, témoins d’un passé marqué par l’émigration et par ceux qui ont fait fortune dans le Nouveau Monde, et on admire les parois imposantes, les montagnes tout autour, la lumière, l’énergie forte et dense. À Peccia, l’inspiration vous frappe.


Nous sommes accueillis par le son du marteau sur le fer de l’enclume où Alex forge les pointes des burins. Derrière lui, le feu crépite dans la forge. Dans la famille d’Alex Naef, directeur de l’école de sculpture de Peccia, on sculpte depuis trois générations. Né en 1954 dans le Canton de Saint-Gall, son père et son grand-père sculptaient déjà la pierre. Après des études d’art et de pédagogie, il est à Peccia depuis 1986, où il a vu croître l’école qu’il dirige depuis 34 ans.  Un grand défi et une grande aventure, qu’Alex ne mène pas seul. À ses côtés, Almute Grossmann Naef, codirectrice de l’école et membre du conseil de fondation du Centre international de sculpture, qui accueille des expositions et des résidences artistiques.

Aujourd’hui, pendant les 6 mois d’ouverture, la structure organise plus de 40 semaines de cours qui attirent plus de 400 professionnels et débutants. L’objectif de l’école de sculpture, c’est de donner à chacun la possibilité d’être créatif.

Notre devoir était de donner à tous la possibilité d’être créatif.

C’est un endroit très spécial : on peut sentir l’histoire du lieu et de ses habitants. Ici, l’homme s’est battu contre la pierre et la nature. Almute sent l’énergie de ce lieu qui influence ceux qui viennent à Peccia pour se perfectionner, découvrir un talent caché ou simplement essayer une nouvelle expérience. 

Ce qui distingue Peccia, ce n’est pas seulement l’énergie du lieu, mais aussi la carrière de marbre. Situé à environ 5 km à vol d’oiseau du village, ce site minier à 1’400 mètres d’altitude inspire le respect.

Il arrive qu’une personne vienne ici sans jamais avoir tenu un burin et qu’après deux semaines de cours, elle fasse quelque chose qu’elle n’aurait jamais pensé faire.

Pro tip
L’autel de l’église de Giumaglio est en marbre de Peccia.
La carrière de Peccia est un géant blanc. Ouvert en 1946, il a employé jusqu’à quarante ouvriers dans les années 1970.
C’est des carrières d’Arzo que sont sortis de précieux blocs de marbre rouge convoités dans toute l’Europe. Aujourd’hui, les carrières revivent comme scène pour des événements en plein air.

Dans le village de Peccia, niché dans les montagnes, on ne se sent jamais seul : cette réalité artistique a dès le début collaboré avec des universités, qui ont vu le potentiel de l’école au pied des montagnes.

Chaque année des tonnes de précieuse roche ont été exporté vers l’Europe du Nord. L’amphithéâtre créés par l’extraction des blocs rendent le panorama très spectaculaire.

Le nouveau Centre International de Sculpture  accueille à tour de rôle 5 artistes en résidence et des expositions internationales sont présentées dans le pavillon.  C’est un lieu de rencontre qui vise à stimuler la créativité en valorisant l’art et le territoire.

L’ouverture  en mai 2020 couronne le rêve d’Almute et d’Alex. 

« Le marbre et le soleil du sud s’accordent bien. »

PARTAGER CONTENUS

CONSEILLÉ POUR VOUS


INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Voulez vous qu'on vous raconte d'autres histoires? Inscrivez vous à notre newsletter.



Histoires

À LA PROCHAINE HISTOIRE