Histoire: L'enthousiasme du champion

Une expérience de la piste sans limites

L’athlète paralympique Murat Pelit en monoski ou en handbike sur les pistes du Tessin se déchaîne.

Sur son monoski, le skieur paralympique Murat Pelit défie les lois de la gravité. Cofondateur de Ti-Rex Sport, il souhaite également donner à d’autres personnes handicapées la possibilité de conquérir la montagne.

LE PERSONNAGE

Murat Pelit, athlète paralympique

Murat Pelit, athlète paralympique
Je veux aussi donner à d’autres personnes la possibilité de faire du sport et de retrouver à la montagne. 

Un bref sifflement se fait entendre lorsque Murat Pelit passe sur la piste.
Il dévale la pente rapidement en effectuant des virages serrés. Lorsque le nuage de neige apparaît derrière lui, le silence règne à nouveau dans le paysage enneigé et scintillant d’Airolo, à l’extrême nord du Tessin. Le domaine skiable au pied du Saint-Gothard est le terrain d’entraînement de l’athlète du Mendrisiotto. Mais en tant que membre de Swiss Paralympic Ski Team, il n’a pas l’occasion d’y passer beaucoup de temps. « Pendant la saison de ski, je voyage partout dans le monde pour les entraînements et les compétitions. » Et la saison dure d’août à avril.

L'HISTOIRE COMPLÈTE


Murat pratique le monoski, une discipline exigeante pour les personnes en fauteuil roulant dans laquelle l’athlète est assis tout en glissant sur la neige sur un seul patin. Au lieu de bâtons, on utilise des supports pour les bras avec des mini patins pour une meilleure stabilisation. Pour un profane qui observe le monoski, les forces de la gravité semblent s’annuler, surtout lorsque Murat se couche dans le virage.

« Il ne faut pas avoir peur de la descente, juste la respecter. » Ce skieur de 40 ans est considéré comme un casse-cou dans l’équipe nationale. Quand il parle, avec son rire franc et ses yeux brillants, on comprend vite pourquoi.

Murat Pelit
Murat Pelit

Aucune pente n’est trop raide, aucune montagne trop haute, aucun chemin trop infranchissable.

Murat Pelit
Murat Pelit

C’est cet amour de la nature alpine qui l’a amené au sport de haut niveau après une période difficile, et qui lui a ouvert un avenir très différent de ce qu’il avait prévu à l’origine. Ce forestier diplômé et aspirant officier s’est vu diagnostiquer une tumeur au sacrum en 2003, qui a entraîné une paraplégie incomplète après diverses opérations et traitements.

Quand j’ai vu les skieurs, j’ai immédiatement eu envie de sauter sur les pistes et de retrouver la montagne.

Lorsqu’il s’est rétabli, il a découvert le handisport au centre de rééducation. Il a commencé modestement par des cours, avant de se lancer à fond à partir de 2010: il a rejoint l’équipe nationale junior paralympique.

Murat Pelit
Murat Pelit

Il a participé à sa première course en 2011 et s’est qualifié pour les Jeux paralympiques de PyeongChang en 2018.

Murat Pelit
Pro tip
Le Percorso Murat Pelit est un itinéraire conçu pour les personnes souffrant d'un handicap moteur. Le projet est le fruit d'une collaboration entre l'organisation régionale du tourisme, Murat Pelit et l'hôtel Serpiano.
L'Alpi Bedretto Bike - Airolo (Pesciüm) - Airolo est l'un des plus beaux itinéraires du Haut-Tessin. Parmi les pâturages herbeux, les sentiers et les alpages et avec un panorama fantastique sur la vallée de Bedretto.
La patinoire de Resega, qui est bien équipée pour les personnes en fauteuil roulant, offre également la possibilité d'essayer le patinage sur glace aux personnes souffrant d'un handicap moteur grâce à des patins spéciaux.

Le sport est sa vie. Même en été. Il conquiert les montagnes avec son handbike de descente, qu’il pratique également en version offroad, lorsqu’il n’y a plus de neige. Il assouvit aussi son besoin d’adrénaline sur les grands lacs en pratiquant le sit-wakeboard, tiré par un bateau à moteur. Mais ce n’est pas seulement cette énergie débordante qui caractérise Murat Pelit ; c’est aussi le besoin de la faire partager aux autres.

Murat Pelit

Avec des amis, il a fondé l’association Ti-Rex Sport à Airolo en 2018.

Murat Pelit
Murat Pelit

Celle-ci propose des « sports inimaginables » :
le monoski, le dualski, le handbike, le sit-wakeboard ou le parapente. L’équipement et les instructeurs sont fournis selon les besoins. En hiver, Ti-Rex Sport collabore avec le Scuola Svizzera di Sci Lugano, qui est spécialement aménagé pour le handisport. 
Par exemple, le dualski, c’est-à-dire l’accompagnement d’une personne sur un skibob, nécessite une formation spéciale. Le parapente, quant à lui, est proposé par un prestataire spécialisé dans les vols en tandem avec une personne en fauteuil roulant.

« Pour moi, le ski est synonyme de liberté, de montagnes, de moments avec les amis et d’adrénaline. »

PARTAGER CONTENUS

CONSEILLÉ POUR VOUS


INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Voulez vous qu'on vous raconte d'autres histoires? Inscrivez vous à notre newsletter.



Histoires

À LA PROCHAINE HISTOIRE