Histoire: Une étincelle au cœur des Alpes

Le Népal parmi les cristaux, les biscuits et les raquettes

Le Val Bedretto cache trésors, ainsi qu’une nature sauvage et intacte où vous pourrez passer une journée en famille, pourquoi pas en goûtant aux célèbres sablés.

Au cœur de l’Europe, entre parois rocheuses inaccessibles et cols escarpés, dissimulés dans des montagnes majestueuses inspirant le respect, là où règnent aigles et bouquetins, se cachent de merveilleux trésors. Transparents ou colorés, pointus et solides, ils ont toujours été un symbole de force et de résistance. Le Val Bedretto cache tout cela, ainsi qu’une nature sauvage et intacte où vous pourrez passer une journée en famille, pourquoi pas en goûtant aux célèbres sablés.

LE PERSONNAGE

Agnese et Marco Leonardi, Impianti Turistici Cioss Prato

Agnese et Marco Leonardi, Impianti Turistici Cioss Prato
« Parfois, on ne trouve rien pendant des jours, et puis apparaît un cristal. C’est un éternel recommencement. »

Agnese, comment tout cela a-t-il commencé ?

Marco est originaire du Val Bedretto. Ses parents avaient un restaurant et il était menuisier. Quant à moi, je suis arrivée dans le Val Leventina à l’adolescence. Je suis née dans le Valchiavenna, près du lac de Côme. Lorsque nous nous sommes mariés, Marco et moi avons décidé de nous installer à Villa Bedretto, dans cette belle vallée calme. J’ai toujours aimé la montagne : à l’âge de 21 ans, j’ai visité le Népal et j’en ai trouvé ici un en miniature. Puis, nous nous sommes dit : « Et si on exploitait un téléski dans la vallée ? ». et nous avons repris la remontée de Cioss Prato.

On vient donc ici surtout en hiver ?

Le Val Bedretto est magnifique toute l’année. Nous sommes partis de cette activité parce que la petite remontée, née dans les années 70 à l’initiative d’un groupe d’amis, cherchait une nouvelle gestion. Nous l’avons reprise en 2005. On trouve aussi à proximité des pistes de ski de fond et des sentiers de raquette. Depuis 2018, les itinéraires font également partie de SuisseMobile et les gens arrivent de tout le pays.

C’est une vallée de passage, mais ceux qui la choisissent savent que ce n’est ni la plus facile, ni la plus rapide. Porte d’entrée du Tessin ou dernière étape avant l’immensité des Alpes, en quelques minutes on se sent hors du monde, pour un séjour reposant, calme et régénérateur.

À Cioss Prato on y trouve une aire de jeux avec des tours et des châteaux, un téléski en hiver, des sentiers pleins d’objets curieux, des gâteaux savoureux et une grotte remplie de cristaux. Agnese et Marco Leonardi, un jeune couple, ont conçu tout cela et ont décidé de vivre avec leurs deux enfants dans cette vallée idyllique. 

La neige fait partie de son identité. Il suffit de penser qu’en hiver la route est parfois fermée à cause du risque d’avalanches et la vallée s’est déjà trouvée coupée du monde. Mais quand tout se recouvre de blanc, on a l’impression d’être dans un conte de fées.

Un jour, il y avait devant la porte deux dames parties de l’Argovie très tôt le matin pour découvrir le Val Bedretto en raquettes.

Marco est un volcan, il a toujours de nouvelles idées.

Du scintillement de la neige à celui des cristaux : Marco ici, à Cioss Prato, vous avez pensé aux enfants, mais avez surtout donné une visibilité aux trésors cachés. Pourquoi ?

« L’envie de faire une aire de jeux a toujours été là, mais nous avons commencé progressivement, une étape à la fois. Nous voulions créer une nouvelle attraction pour nos hôtes qui souhaitent profiter de la nature et du paysage. Et nous avons aussi fait de la place pour les cristaux : une passion familiale qui se transmet de génération en génération. »

Pro tip
Cristaux et or. Dans le Malcantone, il y a une ancienne mine d’or dont on a extrait le métal précieux jusqu’en 1952. Aujourd’hui, on peut la visiter et découvrir les secrets de cette activité.
Du Val Bedretto partent de nombreux sentiers de randonnée qui permettent notamment d’atteindre le Col du Saint-Gothard ou le Val Maggia.
La grotte des cristaux permet de découvrir de véritables joyaux cachés.

L’homme a toujours été fasciné par les cristaux, leur attribuant même des pouvoirs inexplicables. Ces objets symbolisent aussi la puissance et on les offre encore pour des occasions spéciales. Ces cristaux proviennent des entrailles du Saint-Gothard, une montagne essentielle pour la Suisse. Mon père Gilberto a toujours recherché avec passion des cristaux et je l’accompagne souvent.

Pendant toutes ces années, il en a trouvé de magnifiques et nous avons décidé de mettre les plus beaux dans la grotte que nous avons construite ici. Il s’agit d’une véritable expérience immersive pour le visiteur.

Que ressent-on lorsqu’on entre au cœur de la roche ?

« La montagne recèle de magnifiques cristaux. Quand j’observe la lueur de ces roches, qui ont 15 millions d’années, je ressens une forte émotion. Parfois, on ne trouve rien pendant des jours, et puis apparaît un cristal. C’est un éternel recommencement. Les cristaux qui brillent stimulent des questionnements profonds. C’est plus qu’une simple pierre. La recherche de cristaux est une passion. »

Des cristaux du cœur des Alpes, mais aussi des cristaux de sucre : vous fabriquez ici d’excellents sablés, les pastrefrolle. Agnese, quelle est votre recette secrète ?

« Chacun a sa recette : ces sablés sont fabriqués à la main dans les maisons du Val Bedretto depuis la fin du XIXe. Notre recette est celle de la tante de Marco. C’est un vrai plaisir de voir les visages de ceux qui les mangent s’éclairer de satisfaction, surtout si ce sont des enfants. »

« La tante de Marco nous a transmis sa recette des sablés. »

PARTAGER CONTENUS

CONSEILLÉ POUR VOUS


INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Voulez vous qu'on vous raconte d'autres histoires? Inscrivez vous à notre newsletter.



Histoires

À LA PROCHAINE HISTOIRE