Histoire: La reine du Lac Majeur

Un joyau au cœur de la ville

À Locarno, la fleur symbolique est le camélia. 15 000 m² de parcs aux couleurs vives en témoignent.

Le camélia, une plante fascinante dont les couleurs embellissent les jardins et les parcs, est depuis des années la fleur qui symbolise les rives du Lac Majeur. Elle a trouvé ici son habitat idéal et révèle au printemps toute sa splendeur.

LE PERSONNAGE

Daniele Marcacci, Président de la Société Suisse des Camélias

Daniele Marcacci, Président de la Société Suisse des Camélias
 Du camélia, j’apprécie l’élégance, mais aussi la simplicité.

On sait peu que le thé vert et le thé noir fermenté peuvent également être obtenus à partir des feuilles du camélia (sinensis). En effet, le camélia (japonica) est arrivé en Europe à la fin du XVIIIe siècle grâce aux voyages des Compagnies des Indes orientales. À Locarno, la plante semble être arrivée près d’un siècle plus tard, depuis les rives italiennes du Lac Majeur où d’habiles jardiniers au service de la famille noble Borromeo la cultivaient et la multipliaient.

« Les camélias qui ornent aujourd’hui le Largo Zorzi, au cœur de la ville, ont plus de 150 ans, » explique Daniele Marcacci, Président de la Société Suisse des Camélias. Pendant près de 40 ans, Daniele a d’abord été jardinier paysagiste, puis responsable des jardins et des parcs de la ville de Locarno. Le camélia n’a pas de secrets pour lui.  Avec ses vallées granitiques, son sol acide et son climat doux, la région de Locarno est l’habitat idéal pour cette plante, qui montre toute sa splendeur au printemps : en sont témoins les jardins publics, les rives du lac et de nombreux jardins privés, qui se colorent et s’illuminent de nuances allant du blanc au rouge. 

TOUTE L'HISTOIRE


Parco delle Camelie, Locarno

Pour célébrer la beauté de cette fleur, une véritable manifestation lui est consacrée chaque printemps depuis les années 1990 : Camelie Locarno. Cinq jours pour apprécier en vrai les nombreuses particularités de la plante et bien d’autres choses encore. En effet, outre le pavillon central qui héberge l’exposition de camélias coupés présentés sous forme de compositions originales, l’événement propose diverses activités parallèles, notamment des concerts, tout en permettant d’acheter des plantes. Et les plaisirs du goût ne sont pas négligés puisqu’une célèbre pâtisserie de la ville a même imaginé un chocolat à base de thé vert.

Parco delle Camelie, Locarno

Après le succès des premières éditions, la ville de Locarno a décidé de créer un véritable parc dédié au camélia. En 1999, sur le modèle des pays voisins, a été fondée la Société Suisse des Camélias. Cela a permis à la manifestation de rejoindre automatiquement le cercle de l’International Camellia Society. Le comité a donc ensuite proposé d’organiser en 2005 le congrès mondial des camélias à Locarno. 

Voir la réalisation du Parc des Camélias est un rêve devenu réalité.

Lors de son inauguration, le Parc des Camélias, conçu selon un plan labyrinthique, comptait plus de 500 variétés différentes. Le bilan positif du congrès mondial a incité la ville à étendre l’événement vers le lac et à créer un amphithéâtre, un second biotope, un pavillon et un jeu d’eau. 

Parco delle Camelie, Locarno
Parco delle Camelie, Locarno

Aujourd’hui, il s’étend sur une superficie de 15'000 m² et abrite 1’100 variétés différentes de camélias réparties en 40 espèces.

Parco delle Camelie, Locarno
Parco delle Camelie, Locarno

Et ce n’est pas tout. Une nouvelle expansion est prévue en 2023, lorsque le post-tour du prochain congrès mondial, qui se tiendra à Verbania, fera à nouveau étape à Locarno. Elle comprendra un nouveau biotope, une aire de pique-nique et bien sûr 430 autres plants de camélias dont Daniele est particulièrement fier, car ils proviennent de jardins de collectionneurs. 

Parco delle Camelie, Locarno
Pro tip
Les parcs publics de la ville de Locarno sont un must pour les amateurs de plantes et de fleurs. En particulier, les jardins Pioda et Rusca, avec des camélias séculaires, et le Palazzo Morettini, avec un parc d'un intérêt botanique considérable.
Camelie Locarno veut donner au visiteur une émotion unique. Les compositions de fleurs coupées sont toujours différentes et originales, ce que le public apprécie. Et les chiffres le confirment. La dernière édition a vu une hausse de 10% des visiteurs.
En 2010 le parc a reçu le prestigieux prix international « Garden of Excellence ». En outre, depuis plusieurs années, il fait partie du circuit des Grandi Giardini Italiani, où il excelle dans la catégorie des « Gardens of Switzerland ».

« Je suis heureux de voir les visiteurs fidèles revenir chaque année. »

PARTAGER CONTENUS

CONSEILLÉ POUR VOUS


Histoires

À LA PROCHAINE HISTOIRE