Histoire: Deux moniteurs d’escalade au-dessus du Lac de Lugano

La grimpe, un travail d’équipe

30 ans d'amitié passés sur les rochers. Prise après prise sur les Denti della Vecchia où les parois sont plus verticales et la roche plus structurée. Le vrai défi ? Le parcours.

Les Denti della Vecchia sont une zone d’escalade depuis les années 1930. Les grimpeurs affectionnent ce paysage, qui est aussi un espace de randonnée et une réserve forestière et qui offre des rencontres avec des animaux et une vue magnifique sur le Lac de Lugano.

Nous ne sommes pas des conquérants, disent-ils. Pour les moniteurs d’escalade Claudio Notari et Marco Pagani, l’important n’est pas le but, mais le parcours. Le défi réside dans la paroi à escalader, avec pour seule aide des saillies, bosses et échancrures dans la roche. Sécurisés par des cordes, ils surmontent les difficultés et conquièrent des voies. Toujours en équipe. Les Denti della Vecchia sont une magnifique zone d’escalade du Tessin. Les sommets dentelés en dolomite dominent le Val Colla. La région est aussi idéale pour les randonnées avec un panorama époustouflant sur le Lac de Lugano. C’est ici que Claudio Notari a grandi et s’est lié d’amitié avec Marco Pagani au sein du club d’alpinisme. Ils pratiquent l’escalade depuis 30 ans.  

TOUTE L'HISTOIRE


Denti della Vecchia

Les Denti della Vecchia sont-elles une zone d’escalade aussi spectaculaire qu’elles en ont l’air ? 

Marco : « Oui. La zone a également une importance historique. Les grimpeurs y venaient déjà dans les années 1930. Les Denti étaient une destination prisée dans toute l’Europe. La région est aujourd’hui moins visitée, car il y a plus de choix. De plus, l’accès à la réserve forestière est long. Depuis Cimadera, il faut une heure pour atteindre les zones d’escalade. Mais c’est aussi pour cela que c’est un des plus beaux paysages. »

Denti della Vecchia

Selon Marco les grimpeurs sportifs recherchent des endroits d’accès facile, même s’il y a plus de monde. Le meilleur exemple est Ponte Brolla, la destination la plus célèbre du Tessin. Mais de nombreux adeptes de cette discipline recherchent le calme et la nature.  

Claudio est arrivé à l’escalade il y a 30 ans grâce à l’alpinisme. Il allait souvent dans les montagnes et marchait plusieurs jours en dormant dans des cabanes ou sous la tente. Aujourd’hui, il a moins de temps et se consacre principalement à l’escalade sportive avec des excursions d’une journée.  

Les Denti della Vecchia sont particulières. La technique d’escalade est-elle différente de celle employée dans le Val Maggia ?

Marco : « Oui, ce sont deux styles différents. Avec la dolomite, les parois sont plus verticales, la roche plus structurée, on travaille avec les bras et il faut plus de force. Avec le gneiss ou le granit, il faut plus de technique des pieds. Les personnes habituées au gneiss auront du mal à passer à la dolomite et vice versa. Personnellement, je préfère le gneiss. »

Denti della Vecchia
Denti della Vecchia

Claudio : « Moi, j’aime les deux ! Au Tessin, il y a surtout du gneiss ou du granit. »

Denti della Vecchia
Il est très important de respecter la faune.

95% des personnes qui viennent au Tessin pour l’escalade vont dans des jardins d’escalade. Il s’agit de zones aménagées avec des voies de différents degrés de difficulté. Le grimpeur profite ainsi de points d’ancrage pour s’assurer. Mais les personnes qui ont déjà tout essayé recherchent de nouveaux défis.  Au Tessin, nous avons la chance d’avoir beaucoup de roches. Il est encore possible d’ouvrir des voies. Mais nous devons en laisser pour les générations futures.

Denti della Vecchia
Denti della Vecchia

De plus, nous ne sommes pas les seuls êtres vivants à évoluer sur les roches. 

Denti della Vecchia
Denti della Vecchia

Quels animaux y rencontre-t-on ? 

Marco : « Des aigles et d’autres oiseaux, des loirs, des chauves-souris, des serpents. C’est leur territoire. J’ai déjà interrompu une sortie à cause d’un nid d’hirondelle. Voir comment les oiseaux protégeaient leurs petits a été une expérience impressionnante. »

Claudio : « Il est important de respecter les zones protégées et les périodes de nidification. On trouve des informations à ce sujet dans les guides d’escalade. Des zones sont fermées à certaines périodes de l’année pour protéger les animaux. »

Pro tip
L’Evolution Center de Taverne, avec plus de 120 voies et 100 blocs de différents degrés de difficulté, offre des conditions idéales pour l'escalade. Le bouldering est également praticable en intérieur.
La réserve forestière Denti della Vecchia est l'une des plus spectaculaires du Tessin et un point névralgique de la biodiversité. Des plantes rares y poussent, dont certaines sont menacées d'extinction et donc protégées.
Pour ceux qui cherchent un lieu extraordinaire, les barrages sont idéaux. Luzzone offre la plus longue voie artificielle du monde aux grimpeurs expérimentés. Sambuco propose 5 itinéraires de difficulté moyenne.

Faut-il passer par les salles d’escalade pour se former à cette discipline ? 

Claudio et Marco : « Pas forcément. Nous avons des clients qui ne pratiquent que l’escalade en plein air, y compris des débutants. C’est possible, il y a des endroits adaptés pour cela mais l’apprentissage est plus efficace en salle. »

Denti della Vecchia
Denti della Vecchia

« Dans les cours en salle, les participants peuvent s’entraîner les uns à côté des autres car les voies d’escalade sont aménagées en conséquence. Les vraies parois rocheuses sont irrégulières et les voies d’un même niveau de difficulté sont parfois très éloignées les unes des autres. »

Denti della Vecchia
Denti della Vecchia

Lorsqu’on est en salle, on semble être en sécurité. Passer en extérieur est un grand changement pour les débutants. Ils regardent vers le haut de la paroi et ne voient rien ! L’ascension leur semble impossible. Mais cela est trompeur. La paroi offre toujours une prise. Les voies dans les jardins d’escalade sont bien préparées. En haute montagne, le grimpeur doit évaluer lui-même le risque. Mais avec le bon assurage, ce n’est pas plus dangereux qu’à l’intérieur. 

« La paroi offre toujours une prise. »

PARTAGER CONTENUS

CONSEILLÉ POUR VOUS


INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Voulez vous qu'on vous raconte d'autres histoires? Inscrivez vous à notre newsletter.



Histoires

À LA PROCHAINE HISTOIRE