3063
Image 0 - Parc de Villa Saroli
Image 1 - Parc de Villa Saroli
Image 2 - Parc de Villa Saroli
Image 3 - Parc de Villa Saroli

Parc de Villa Saroli

Le parc n’est pas seulement une aire de détente située au cœur de la ville, mais aussi un petit patrimoine botanique ; de fait, sa flore variée représente un exemple typique de végétation subtropicale.

Le petit parc de Villa Saroli est situé au centre de Lugano via Stefano Franscini n°9, à deux minutes à pied du terminal des bus. Le parc est une île de verdure pour les enfants et pour tous ceux qui veulent profiter d’un peu de tranquillité, à l’écart du trafic et des activités frénétiques du centre ville de Lugano. Dans le jardin, de nombreux bancs permettent de se reposer dans une atmosphère calme et naturelle. Celui-ci renferme aussi un espace de jeux, aménagé pour les plus jeunes, sûr et loin des dangers de la circulation. Et l’été, quand il fait très chaud, deux petits bassins offrent un peu de fraîcheur et le plaisir des jeux d’eau. Le parc n’est pas seulement une aire de détente, c’est aussi un petit patrimoine botanique. De fait, sa flore colorée représente un exemple typique de végétation subtropicale.

Dans la partie nord du parc, on trouve une très belle orangerie de style 1900. Ses fenêtres cintrées sont flanquées de colonnes en tuf, entièrement recouvertes de jasmin très parfumé. Aujourd’hui, l’orangerie sert d’espace à des expositions d’art temporaires.

Le parc
L’histoire du parc est étroitement liée à celle de la villa. Avant de devenir propriété de la famille Saroli, la villa était connue des Luganais comme Villa Enderlin, du nom de la famille qui la fit construire en 1904 par l'architecte Giuseppe Pagani. L'édifice est une création originale de style gothique - renaissance. L’intérieur est orné de riches éléments décoratifs de style liberty et "arts & crafts" anglais. A l’extérieur, surgit une tour d’angle, surmontée d’un toit de forme insolite pour Lugano et d’une terrasse avec balustrade en fer forgé d’inspiration Liberty. Une très belle orangerie, située sur le côté nord de la villa, présente de larges fenêtres cintrées qui s’ouvrent sur la façade sud, entièrement recouverte de jasmins toujours verts et très parfumés. En ce qui concerne sa végétation, le parc est constellé de très beaux arbres séculaires tels que le magnolia persistant (magnolia grandiflora), le cèdre argenté (cedrus atlantica glauca), le gingko biloba, le liquidambar et autres précieux conifères. On peut aussi y admirer un rare exemple de laurier californien et un massif composé de camélias, rhododendrons, azalées et cornouillers à fleurs.
La commune de Lugano acquiert le domaine en 1961 pour presque 5 millions de francs: à partir de 1962, la ville peut ainsi disposer d’un important espace vert de détente et de divertissement. Faire de la villa un musée à caractère historique est sa destinée la plus évidente, mais il faudra attendre une trentaine d’années avant que l’édifice ne joue ce rôle. Entre-temps, la villa servit à divers bureaux de l’administration communale.
Dans les années 70, le plus célèbre architecte paysagiste suisse de l’époque, Willy Neukom de Zurich, projette et réalise le coin jeux pour les enfants avec la petite piscine. En 1974, Gastone Cambin réalise le beau vitrail avec les armoiries du patriciat de Lugano. Entre 1992 et 1993, la villa est restaurée et devient le siège du musée d’histoire de la ville. Périodiquement, des expositions d’art sont présentées dans la villa, le parc et l’orangerie.

Caractéristiques

  • PARCS ET JARDINS Parcs botaniques