138067
Image 0 - Parc de Villa Heleneum
Image 1 - Parc de Villa Heleneum
Image 2 - Parc de Villa Heleneum
Image 3 - Parc de Villa Heleneum
Image 4 - Parc de Villa Heleneum

Parc de Villa Heleneum

Ce petit joyau fleuri situé sur les rives du lac de Lugano, à Castagnola, surprend par sa riche végétation méditerranéenne.

C’est un petit joyau fleuri situé à Castagnola, sur les rives du lac de Lugano, dans un endroit très ensoleillé et très abrité.
Grâce au microclimat qui règne en ces lieux, le parc, conçu dans les années 30 selon les règles du style Liberty, surprend par sa riche végétation méditerranéenne (orangers, citronniers, palmiers dattiers, palmiers du Chili, cycas, etc.) que l’on ne trouve que dans cette zone du Luganais.

La Villa, de style néoclassique, abrite le Musée des cultures extra-européennes, contenant la collection permanente "Serge et Graziella Brignoni", soit 650 objets environ provenant de trois continents: Océanie, Asie, Afrique. De la villa Heleneum, en continuant sur 200 mètres en direction de Gandria, on atteint une oasis de paix à pic sur le lac: le parc des oliviers.

Le parc de la Villa Heleneum fut réalisé en 1931, en pur style "Liberty", en même temps que la villa, copie fidèle du Petit Trianon di Versailles.

L’histoire de l’édifice comme celle du jardin est liée à Hélène Biber, danseuse de variété à Paris qui fit de sa demeure luganaise un centre de rencontres mondaines et culturelles.

Hélène Biber meurt en 1967, après une vie décidément mouvementée, et la propriété est alors achetée par la commune de Lugano qui, pendant plus de vingt ans la destine à diverses fonctions.

L'ample jardin qui entoure l’édifice offre une extraordinaire variété de plantes et de fleurs subtropicales et tropicales, qui résistent aux hivers rigoureux grâce au microclimat unique qui règne dans cette zone du Luganais. Parmi les nombreux exemplaires, nous trouvons des citronniers, orangers, pamplemousses et mandariniers (kumquat), puis palmiers dattiers (phoenix canariensis), palmiers du Chili (jubea chilensis), cycas revoluta de l'Amérique centrale et palmiers du Japon (trachycarpus fortunei). On peut y admirer une collection de camélias rares, mais aussi des agapanthus bleus et blancs, du faux gingembre jaune-orange très parfumé, des glycines et des rosiers rampants. Quant aux arbres, le parc présente de très beaux cèdres, cyprès verts, néfliers du Japon et un imposant eucalyptus d’Australie.

Les aménagements originaux du parc, des années 30, ainsi que les escaliers, les colonnes, la grotte en tuf, les rambardes et les grilles en fer forgé, avec la végétation si particulière, offrent une association unique pour les parcs de Lugano.

Caractéristiques

  • PARCS ET JARDINS Parcs botaniques