148228
Image 0 - Parco delle Gole della Breggia
Image 1 - Parco delle Gole della Breggia
Image 2 - Parco delle Gole della Breggia
Image 3 - Parco delle Gole della Breggia
Image 4 - Parco delle Gole della Breggia
Image 5 - Parco delle Gole della Breggia

Parco delle Gole della Breggia

Le Parc des Gorges de la Breggia est situé dans la basse vallée de Muggio et se développe le long de la rivière du même nom, entre les municipalités de Balerna, Castel San Pietro, Morbio Inferiore et Breggia.

La rivière Breggia dévoile, en un kilomètre et demi seulement, des rochers qui ouvrent une fenêtre unique sur le passé de la Terre. C'est la géologie qui fait de ce parc l'un des géotopes les plus importants de Suisse ; mais ce lieu est aussi un coffre aux trésors de la biodiversité et un témoin silencieux de l'histoire économique et industrielle locale.

Une visite du parc vous emmène dans un voyage à travers 200 millions d'années d'histoire géologique et 2000 ans d'histoire de l’homme.

L'itinéraire commence sur la colline de Castel San Pietro, où se trouvent les vestiges du château médiéval et de l' Église Rouge datant du XIVe siècle, qui conserve de belles fresques gothiques (l'église est normalement fermée. La visite est possible et doit être convenue avec la famille Cottarelli-Günther (+41 79 685 26 31 / +41 76 560 19 37). 

En descendant le long du sentier balisé, vous atteindrez le pont Punt da Canaa et les vestiges du moulin de Canaa. L'eau semble marquer une ligne temporelle, elle glisse et creuse en ce point le calcaire de silex, les plus anciens sédiments marins du Parc. En descendant vers le sud, celles-ci sont enrichies d'argile et de fossiles (ammonites), elles changent de couleur et plus on s'approche du Moulin du Ghitello, plus elles deviennent récentes.
En arrivant au "Prato delle Streghe", une clairière accueillante équipée pour une petite pause, voici le pont Ponte del Farügin (ou Punt dal Diavul). Ce passage entre les deux rives de la vallée est le meilleur point, ainsi que le plus élevé, pour observer les gorges creusées par la rivière Breggia.

À la fin de la descente, l'attention se porte inévitablement sur la structure imposante de l'ancienne cimenterie, témoignage d'un passé industriel qui peut aujourd'hui être approfondi en participant au Parcours du Ciment.

Le chemin se poursuit jusqu'au Moulin du Ghitello, l'une des usines hydrauliques les plus complètes et les mieux conservées de Suisse. Datant de 1606, il est resté actif jusqu'aux années 1960 et a ensuite été restauré. Il abrite actuellement deux espaces multifonctionnels, le laboratoire de soutien pédagogique, un jardin aménagé en aire de pique-nique et le restaurant Casa del Vino Ticino, qui fait la promotion du vin tessinois dans la culture gastronomique locale. Un lieu de rencontres, de formations, d'événements et de dégustations.

L'itinéraire se termine à Morbio Inferiore, où l'un des parkings du parc est situé derrière le Centre Commercial Breggia.

Suggestions

Pour profiter de l'itinéraire, nous vous recommandons l'achat de cartes officielles de l'Office fédéral de topographie Swisstopo. De plus, le siteweb map.geo.admin.ch propose des données régulièrement actualisées.

  • Chaussures de randonnée
  • Casquette
  • Gourde
  • Lunettes de soleil
  • Crème solaire
  • Carte d’excursion
  • Appareil photo
  • Nourriture

Montagnepulite: Ce projet est né dans l’idée d’encourager la gestion efficace et durable des cabanes alpines du territoire tessinois, en particulier la gestion des déchets en altitude. La gestion responsable des déchets en montagne est une affaire de bon sens. Nous pouvons tous aider: www.montagnepulite.ch/fr/regles-d-or

Variantes

Le parcours du ciment
Au cœur du Parc des Gorges de la Breggia les imposantes structures de la cimenterie de Saceba, aujourd'hui désaffectées, ont été réaménagées et rénovées afin d'offrir un témoignage de l'histoire économique du Tessin.

Le parcours du ciment, offre la possibilité de faire le même parcours qu'un million et demi de mètres cubes de majolique et de flocons, les principaux ingrédients pour la production de ciment, ont fait depuis les carrières à ciel ouvert et les tunnels jusqu'au moulin à huile et enfin à la Tour de fours.
Ce dernier a été converti en un nouvel usage qui comprend des espaces d'exposition et des espaces éducatifs, polyvalents et culturels.

NOTES : Le parcours du ciment convient à tous, il faut faire une réservation et nécessite l'accompagnement de deux guides. Les galeries d'extraction sont très grandes mais la visite n'est pas recommandée pour les personnes souffrant de claustrophobie, de diabète, de troubles cardiovasculaires, d'épilepsie et de graves difficultés motrices. La température dans les galeries est d'environ 13 degrés constants et l'humidité est élevée ; il est recommandé de s'habiller correctement.

Le casque, la lampe et la veste réfléchissante sont fournis par le parc. La Tour des fours, l'espace d'exposition, peut également être visitée individuellement. Les espaces extérieurs rénovés sont librement accessibles.

hikeTicino : l’App pour tous les itinéraires !