Histoire: Le Guillaume Tell de Magadino

Les petits archers en gondole

L'aventure dans la nature: ici les familles ne peuvent pas s’ennuyer. Que ce soit dans les roseaux ou parmi les flèches lancées dans la forêt, le Tessin est fait pour les enfants.

Un sentier à travers les bois, une clairière et 60 (faux) animaux pour devenir un héros suisse moderne. Ou une barque en bois pour explorer avec respect une précieuse réserve naturelle protégée depuis 1974 qui attire les oiseaux et les curieux de toute l’Europe. Le Gambarogno est plein de surprises pour tous les âges.

LE PERSONNAGE

Marco Nussbaum, archer, graphiste, snowboardeur, marin et artiste

Marco Nussbaum, archer, graphiste, snowboardeur, marin et artiste
Un année, j’ai tiré plus de 20’000 flèches pour ne pas perdre la main.

Des chamois, des cerfs, des marmottes, un hibou et même un boa et un dodo ! Lorsqu’on passe le portail du Dügn, on reste sans voix. Au cœur de la nature, éparpillés ici et là sur 20’000 mq entièrement dédiés au tir à l’arc, on trouve une multitude d'animaux qui semblent vrais. « On va grimper jusqu’à la cabane dans l'arbre : vous verrez combien il y en a dans la pente ».

Marco Nussbaum, notre guide dans cette aventure, a le regard vif. Chemise hawaïenne à fleurs, bronzage de ceux qui sont souvent sur la neige en hiver et sur l’eau en été, sourire sincère : Marco a beaucoup à dire et nous comprenons tout de suite qu’un après-midi ensemble peut ne pas suffire.

Il faut monter à Piazzogna, parcourir un sentier panoramique facile pendant une dizaine de minutes, puis partir à l’aventure. Les enfants sont ravis et ils regardent avec curiosité les carquois et les arcs sur les épaules de Marco : ils ont hâte de tirer leur première flèche.

Marco le sait, il a appris à tirer à beaucoup de petits et de grands, et il aime voir leur enthousiasme. Mais son enthousiasme aussi est contagieux et les histoires qu’il raconte tandis que nous grimpons vers le Dügn montrent son amour pour le territoire et pour ces montagnes, ce lac et ces vignobles qui l’ont vu grandir.

Né à Locarno et élevé à San Nazzaro, il porte un nom allemand car son grand-père fut transféré dans le Tessin pour construire le chemin de fer Bellinzona-Luino en 1880. Il tomba amoureux du canton, puis de la grand-mère de Marco. 

Un autre amour est né en 2007 lors d’une vendange à Coldrerio. D’un côté Marco qui était allé aider les amis d’études de sa femme Laura, et de l’autre un arc et des flèches. « Après le repas, j’ai tiré ces flèches avec Pietro, mon premier professeur de tir, et depuis je n’ai jamais arrêté ! ».

Il a clairement été envoûté. Peut-être aussi grâce au soleil du Mendrisiotto et du Merlot ?

Le but est d’attraper l’animal avec la première flèche, comme à la chasse.

Le tir à l’arc est un sport atavique, qui nous renvoie à la préhistoire et permet de renouer avec la nature. « Inspirez, expirez tout en tendant l’arc et avec votre dernier souffle, lâchez la corde et tirez la flèche. C’est libérateur. »

Sur le terrain, Marco fascine ses petits élèves. « Écoutez le bruit des feuilles et des branches sous vos pieds et oubliez vos soucis. »

Pro tip
On peut visiter les Bolle de Magadino sur le bateau de Marco en juillet et août, mardi, jeudi et samedi matin. La balade est gratuite, mais il faut réserver longtemps à l’avance, car la barque est petite.
Saviez-vous qu’en 2016, un pédalo a remorqué un bateau de 195 tonnes de la Società Navigazione Lago di Lugano sur 600 mètres ?
Les Bolle de Magadino sont un paysage naturel unique. Sur ces 600 hectares, on trouve des poissons, des plantes, des insectes et près de 300 espèces d’oiseaux.

Marco n’est pas seulement un passionné de tir à l’arc. C’est un touche-à-tout : il a étudié le graphisme, pratiqué le jonglage, participé à l’école Dimitri à Verscio et accompagné le célèbre clown sur une tournée européenne en 1977. « Ce fut une expérience merveilleuse, Dimitri m’a tant appris. »

Artiste mais aussi sportif : il a toujours aimé le ski acrobatique et il enseigne encore chaque hiver. Il a été l’un des premiers à faire un saut périlleux arrière.

« Bras tendu, grave erreur au tir à l’arc. »

PARTAGER CONTENUS

Mais ce n’est pas tout : il y a aussi les Bolle de Magadino. Car en été, Marco offre depuis 15 ans une excursion en bateau gratuite dans la réserve naturelle. Pour sensibiliser et montrer les beautés de cette réserve naturelle.

On se retrouve sur sa barque en bois, qui rappelle une gondole, entouré de roseaux, de poissons et d’oiseaux qui nichent dans le calme total. Les histoires de Marco enrichissent l’expérience et on a l’impression de voyager sur les vagues du temps.

Les enfants sont fascinés par les cygnes, les foulques ou le grèbe qui construit son nid chaque année au même endroit : les plumes sur sa tête forment une couronne et son regard est fier et alerte.

Les enfants sont enchantés une fois débarqués sur le rivage : on a vraiment fait tout cela en une après-midi ? L’arc, les flèches, les faux animaux dans les bois et les vrais dans les Bolle, la promenade en bateau et la sympathie de Marco : ils parleront longtemps de cette journée fantastique sur le Lac Majeur.

CONSEILLÉ POUR VOUS


INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Voulez vous qu'on vous raconte d'autres histoires? Inscrivez vous à notre newsletter.



Histoires

À LA PROCHAINE HISTOIRE