Histoire: Tessin on the rocks

Madame Bovary, Popeye et Wolverine à Chironico

Les vallées du Tessin sont un paradis pour les amoureux du boulder et dans les bois autour de Cresciano, Chironico, Brione Verzasca ou au Col du Saint-Gothard, il n'est pas rare de voir des personnes se promener avec un matelas sur le dos. Mais que vont-ils faire ?

« Problèmes », un terme que généralement on n’aime pas, sauf en compagnie d’amateurs de boulder. Ici, plus un passage est riche en problèmes, mieux c’est. Au départ, la discussion avec Anja, Diego, Enea et Claudio semble un peu étrange, car on a l’impression de ne pas saisir de quoi l’on parle, mais vite fait leur enthousiasme et leur passion vous contaminent et l’on souhaite soudain partir à la recherche d’un beau rocher auquel s’affronter. Et en étant à Chironico, Cresciano, Brione Verzasca ou quelque part dans les vallées du Tessin, vous êtes au bon endroit !

LE PERSONNAGE

Claudio Cameroni, pionnier du boulder au Tessin

Claudio Cameroni, pionnier du boulder au Tessin
Magnésie sur les mains et pansements sur les doigts : le boulder fait travailler tout le corps.

TOUTE L'HISTOIRE


Qu’est-ce que le boulder ?

Cette discipline sportive est un peu née par hasard, au début du XXe siècle au sud de Paris, dans la forêt de Fontainebleau. Ce site était considéré comme un lieu d’entraînement en vue d’expéditions d’alpinisme à la conquête des sommets des Alpes.

Entre les années 60 et 70, le boulder est devenu un sport à part entière ; il y a environ 30 ans la discipline a enfin débarqué au Tessin. C’est un véritable paradis pour les amateurs de boulder, le Tessin voit arriver des athlètes du monde entier pour s’attaquer à un des nombreux parcours - ou passages - ouverts sur les rochers tessinois.

Cette activité est fascinante à divers égards : contact avec la nature, découverte de coins mystérieux d’un territoire recelant des rochers parfaits dans un bois d’érables et de bouleaux.

 

 

A ne pas sous-estimer, c'est aussi le défi physique et mental que représente l’escalade et contact avec les autres grimpeurs faisant tous partie d’une grande famille.

As-tu fait le Delorean ? Et le Border Line ? J’ai pris par là, basculé ici, j’ai fait un allongement pour atteindre cette prise, puis un lancer...

Au départ, pas facile de saisir de quoi parlent Claudio, Enea, Anja et Diego.

D’abord parce que les grimpeurs utilisent un jargon particulier composé de noms étranges (ceux donnés aux roches et aux passages dans les rochers) et de mots et expressions pour le moins codés.

Mais lorsqu’Anja escalade le Doctor Med Dent en quelques secondes, tout devient plus clair.

 

Pro tip
Pas d’escalade en cas de pluie ? Certainement pas ! On peut le faire à l'Alphaboulder de Giubiasco ou au Centre d'escalade Evolution de Taverne.
Plus de 12'000 grimpeurs se rendent à Chironico chaque année.
Dans certaines structures proches des parois naturelles, les grimpeurs sont les bienvenus où ils y trouvent de l'espace et du matériel.

Claudio Cameroni, amoureux de la montagne depuis toujours, quand il se baladait sur les crêtes avec ses parents ou amis, il aimait les passages difficiles, où il fallait un peu de cran et pratiquer quelques gestes d’escalade.

Le passage à l’escalade à la corde – à 17 ans – était donc naturel. Pendant 20 ans, Claudio, corde au dos et mousquetons à la main, s’est affronté à des parois du monde entier.

Mais après, un changement : un peu moins de résistance et un peu plus d’explosivité et de liberté. À savoir, le boulder.

Claudio aime ce sport. Une passion qui l’a également incité à écrire des guides extrêmement complets énumérant les rochers, passages, noms et coordonnées GPS, degrés de difficulté et autres informations utiles. Le tome relatif à Chironico et Sobrio, a demandé 3 années de travail.

Ticino boulder

Mêmes les fils de Claudio se sont mis au boulder. Diego et Giuliano se sont tous deux pris de passion pour ce sport.

« Si les gens nous entendaient parler, ils penseraient que nous sommes fous. »

PARTAGER CONTENUS

1, 2, 6A, 7B+, 8C : un coup d’œil rapide à ce système de cotation des différents passages présents sur les roches suffit pour saisir combien cette discipline est articulée et structurée, mais aussi difficile !

Pour faire connaître les sites cachés au fond des bois de la Leventina mais pas seulement, il y a un réseau social dédié aux grimpeurs.

Longue vie au boulder, donc, une discipline qui valorise un territoire et son histoire, ne serait qu’en constatant que les rochers de Chironico que grimpent Diego, Enea e Anja sont nés d’un éboulement dans la vallée il y a 11’000 ans !

Vous ne vous y attendiez pas, n’est-ce pas ? Et qui sait si sur cette grande roche, il y a un passage ouvert par Claudio et quel nom il lui aura donné ?

Ce qui est sûr c’est que désormais, notre regard sur ces rochers a changé.

CONSEILLÉ POUR VOUS


INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER


Voulez vous qu'on vous raconte d'autres histoires? Inscrivez vous à notre newsletter.



Histoires

À LA PROCHAINE HISTOIRE