142109
Image 0 - Melano
Image 1 - Melano
Image 2 - Melano

Melano

L'existence antique de Melano est confirmée par la découverte d'une nécropole romaine contenant une trentaine de tombes. Depuis 799, des biens et possessions sont régulièrement documentées à Melano, parmi lesquels en 847 ceux de l'abbaye de Saint-Ambroise de Milan.

 

Pendant la guerre de dix ans entre Côme et Milan (1118-1127), son système fortifié, construit par les habitants de Côme et complété par une tour en bois pour défendre les rives du lac, joua un rôle important.

Au Castelletto où se dresse aujourd'hui le sanctuaire dédié à la Vierge, un premier château fut construit, puis détruit en 1340 par un éboulement du Monte Generoso. Du second château, construit dans la localité de Castellaccio sur l'ancienne route menant à Capolago et démoli par les Confédérés au début du XVIe s., on peut encore voir les ruines d'une tour et d'un mur d'enceinte.

 

Jouant le rôle de principale voie de communication aussi bien en direction de Lugano et son grand marché, que de Côme, référence religieuse et juridique, le lac fut fondamental pour l'économie de Melano, qui s’appuya pendant des siècles sur la pêche, mais aussi sur l'agriculture, la sylviculture et l'élevage.

Les maigres ressources entraînèrent des vagues d’émigration périodiques et Melano, comme pour d'autres villages du Mendrisiotto vit l'exode d'artistes célèbres qui laissèrent des traces de leur travail dans toute l'Europe : les Stella, Polatta, Melana, Gianola, Bonetti, Brenni, Cremonini et bien d'autres encore.

 

À l’époque moderne, l'usine de filature de la soie ouverte en 1840 et l'usine de tanin qui débuta son activité en 1928 prirent une importance capitale pour l'économie locale.

 

La Tannini Ticinesi SA extrayait ce produit de la châtaigne pour le tannage du cuir. L'usine qui employait environ 70 personnes ferma ses portes en 1964 en raison de la concurrence italienne, de l'introduction du tanin artificiel, de l'importation de l'Amérique du Sud de bois beaucoup moins cher que la châtaigne locale et enfin, à cause de la pollution que génère cette activité. Les bâtiments abandonnés furent démolis en 1987.

La très haute cheminée qui pendant des années campait isolée sur les rives du lac, devenant ainsi une caractéristique du paysage, survécut jusqu'en 2003.

 

Nevercrew - Christian Rebecchi et Pablo Togni - sont un duo de Street Artists Tessinois actif depuis 1996 et inclus de Graffiti Art Magazin, en 2015, sur la liste des 100 artistes les plus influents du monde.

Du 16 au 22 octobre 2017, ils sont retournés au Tessin pour créer, sur le mur de l'immeuble qui accueillait l'exposition «Street Art de Basquiat à Banksy, les rois de la Street», organisée par Artrust, une murale intitulée "Disposing Machine ".

 

Credits Images - Nevercrew
© “Disposing machine” – Pittura murale realizzata per Artrust a Melano (CH), 2017 - @NEVERCREW

Caractéristiques

  • HORAIRES Lundi: 07:45 - 10:00 / 16:00 - 18:00
    Mardi: 07:45 - 10:00
    Mercredi: 07:45 - 10:00 / 16:00 - 18:00
    Jeudi: 07:45 - 10:00
    Vendredi: 07:45 - 10:00
  • TRANSPORTS Bus