43640
Image 0 - Hermann Hesse
Image 1 - Hermann Hesse
Image 2 - Hermann Hesse

Hermann Hesse

Il naît à Calw (Württemberg), en 1877, d'un père russe d'origine balte et d'une mère ayant vécu en Inde avec son père, prédicateur et expert en culture orientale (ce milieu l'influencera beaucoup). De 1881 à 1886, la famille s'établit à Bâle. A son retour en Allemagne, Hesse entreprend un cycle d'études tourmenté, qui s'interrompt avec le départ du séminaire de Maulbronn, en 1892. De front avec son travail, Hesse poursuit d'intenses études en autodidacte et s'intéresse à la philosophie, à la théologie et à la poésie. Plus tard, à Tübingen, il travaille comme libraire, puis s'établit à Bâle. Il publie ses premiers recueils de poésies (1899) et se rend en Italie (1901). Il se marie en 1904 et s'établit au Gaienhofen, sur le lac de Constance, où naissent ses 3 enfants. Il collabore avec des revues, tient des conférences, publie Peter Camenzind. Il entretient des contacts avec la communauté du mont Verità. En 1911, il voyage en Indonesie et Ceylon. Installé à Berne pendant la guerre, son opposition au conflit et son engagement en faveur des prisonniers de guerre s'expriment avec force. Une période de crise le rapproche de la psychanalyse. Il s'établit dans le Tessin, à Montagnola, près de la maison Camuzzi. En 1922, il publie son œuvre la plus connue, Siddhârta. Il se remarie, mais l'union est brève. En 1931, après ses troisièmes noces, il s'établit dans la maison Rossa. Les années passées dans le Tessin sont riches en influences et en rencontres (Brecht, Thomas Mann, Kerényi). Son engagement civil et littéraire lui vaut le Prix Nobel en 1946. Hesse meurt à Montagnola en 1962 (enterré dans le cimetière de Gentilino).