140740
Image 0 - Sentier des martinets
Image 1 - Sentier des martinets
Image 2 - Sentier des martinets
Image 3 - Sentier des martinets

Sentier des martinets

Parcours didactique et naturaliste sur la biodiversité urbaine

 

Le sentier didactique des martinets
Le coeur de la ville de Locarno abrite trois espèces différentes de martinets, ce qui est un phénomène unique pour la Suisse. Chaque printemps, des centaines de martinets, provenant des terres lointaines d’Afrique occidentale, orientale, tropicale et méridionale rejoignent le coeur historique de la vieille ville pour s’y reproduire. Dans les cavités des murs et les entre-toits des édifices ils élèvent leurs 2-3 oisillons. Fidèles à leur nid pendant toute leur vie, ils y  retournent chaque année en le réparant à chaque fois, même durant plus de vingt ans. Ce lien si étroit avec les bâtiments les rend particulièrement vulnérables et implique une grande responsabilité à  leur égard. Les sites de nidification dépendent entièrement des  mesures prises par l’homme. La lutte contre les pigeons et les  nouvelles techniques de construction contraste avec le maintien des  colonies existantes, entraînant la perte de nombreux sites de  nidification et par conséquent un fort déclin des populations au niveau suisse et européen. Pour ces raisons, toutes les trois espèces de  martinets sont classées sur la Liste Rouge des espèces menacées  en Suisse. Elles sont des espèces prioritaires pour la conservation au niveau cantonal et suisse.

Un parcours à travers des monuments historiques vivants
Le sentier est situé dans le centre de la vieille ville et relie en  quelques minutes à pied des monuments historiques importants  habités par des colonies de martinets sauvegardées grâce à des  interventions ciblées de conservation. Le parcours est muni de 4  panneaux explicatifs qui vous permettent d’admirer les différentes  espèces de martinets et de comprendre les raisons qui rendent  nécessaire leur protection. Il s’agit de colonies uniques pour la ville,  la région et la Suisse. L'église de S. Antonio abrite la seule colonie  de Martinet pâle (Apus pallidus) en Suisse. En outre, le Martinet noir (Apus apus), avec ses plus  de 100 individus, y représente la plus grande colonie de la ville. La  Tour de la Commune, emblème de la Piazza Grande de Locarno,  héberge quant à elle la principale population de Martinet à ventre blanc (Apus melba) de la région de Locarno, tandis que l'église de S. Francesco, avec sa colonie de Martinet noir (Apus apus), offre un bel exemple de restauration  de la façade durable.

Quand les observer?
Les martinets aiment la proximité de leurs congénères. Ils nichent volontiers en grandes colonies et se font remarquer surtout entre juin et juillet par des vols acrobatiques et des cris joyeux autour des colonies. Pour mieux les apprécier et faire de belles observations, il est préférable de parcourir le sentier le matin entre 08.30 et 12.30 et le soir entre 19.30 et 21.30.

Que pouvons-nous faire?
• Signaler à des experts la présence de sites de nidification.
• Conserver les colonies pendant les rénovations.
• Remplacer les nids détruits par d’autres sites de nidification adéquats.
• Agrandir les colonies existantes en offrant de nouveaux nids sur mesure.
• Prévoir de nouvelles niches de nidification dans les bâtiments modernes.

 

Video e carte sous : www.aviurb.ch

 

Pour plus d'informations et visites guidées:

Lidia Mermoud Jiménez
[email protected]
Tel. + 41 41 462 97 00

Station ornithologique suisse
Seerose 1
CH-6204 Sempach

 

Photographies: Bruno Sommerhalder