80199
Image 0 - Église de Santa Maria delle Grazie
Image 1 - Église de Santa Maria delle Grazie
Image 2 - Église de Santa Maria delle Grazie
Image 3 - Église de Santa Maria delle Grazie
Image 4 - Église de Santa Maria delle Grazie
Image 5 - Église de Santa Maria delle Grazie
Image 6 - Église de Santa Maria delle Grazie
Image 7 - Église de Santa Maria delle Grazie

Église de Santa Maria delle Grazie

Cette église date de la fin du XVe s.
Il en est fait mention pour la première fois en 1480. Le couvent des Frères Mineurs qui y était rattaché dès le début de la construction a été supprimé au milieu du siècle dernier.

L'intérieur divisé par une vaste paroi transversale, selon l'usage franciscain, est d'une délicate inspiration. Elle est entièrement couverte d'une fresque dans laquelle l'élégance de la Renaissance laisse libre cours à une spontanéité décorative pleine de grâce. En son centre la Crucifixion et tout autour quinze tableaux racontant la vie du Christ. L'auteur qui a créé cette œuvre de 1495 à 1505 demeure malheureusement inconnu, mais il s'agit sûrement du très habile peintre lombard.

Une très belle fresque se trouve dans la chapelle située à droit sous la grande paroi: elle est dödiöe à la "Dormitio Mariae", car on vénère ici, dans une urne entaillée et dorée, un ancien simulacre en bois sculpté qui représente la Vierge dormant. La fresque est attribuée à un artiste de l'entourage de Gaudenzio Ferrari. Les fresques représentant saint Bernardin entre les saints Roch et Sébastien (première chapelle à gauche) et l'Annonciation (sur l'arc triomphal du chœur) sont très précieuses. Toutes les deux sont attribuée à un peintre de l’entourage d'Ambrogio Borgognone.
On trouvera aussi dans l'église de remarquables toiles des XVIIe et XVIIIe. Tout ici doit être considéré avec recueillement, car il s'agit d'une des plus belles et séduisantes églises du Tessin. L'église appartient à la Commune de Bellinzona. On trouvera dans le cloître (aujourd'hui intégré dans les structures d’une maison pour personnes âgées) un intéressant cycle de fresques du XVIIe s. commandité par de nobles familles de Bellinzona et par les baillis de l’époque : les fresques, signées R.L. et datées 1636, représentent certains épisodes de la vie de saint François.

Détruite par un incendie le 31 décembre 1996, l'église a ouvert de nouveau ses portes en 2005.

Caractéristiques

  • HORAIRES Mercredi: 15.30 -18.30
    Jeudi: 15.30 -18.30
    Vendredi: 15.30 -18.30
    Samedi: 10.00 - 17.00
    Dimanche: 10.00 - 12.00