4568
Image 0 - Les toits de paille de Cento Campi
Image 1 - Les toits de paille de Cento Campi
Image 2 - Les toits de paille de Cento Campi

Les toits de paille de Cento Campi

Description

Dernière ferme tessinoise au toit de paille dans la localité de Centocampi (monts de Caviano). Construction restaurée par l'Office du tourisme du Gambarogno qui permet d'admirer la couverture, autrefois commune, en paille de seigle.

Autrefois les constructions aux toits de paille de la localité de Centocampi étaient des étables dont l'étage du bas était occupé par le bétail et l'étage du haut faisait office de fenil. Ces étables au plan simple étaient délimitées par un mur périmétrique généralement réalisé à sec. La réalisation d'un mur à sec exige la superposition précise et soignée en quinconce des pierres sur une épaisseur d'environ 50 cm pour garantir la stabilité de l'ouvrage. Le toit à arbalétrier était formé de deux pans. Une fois les solives fixées à la travée principale à l'aide de grosses chevilles en bois, on y attachait les javelles de paille (gerbes) à l'aide de ramilles torsadées de bouleaux, de genêts ou de sorbiers. La couverture du faîte était particulièrement soignée. Après avoir entièrement recouvert le toit, des gerbes de paille étaient placées deux par deux à cheval sur le faîtage. Les gerbes étaient fixées aux deux pans du toit à l'aide d'archets en bois de noisetier ou de châtaignier.