138423
Image 0 - Art ancien et moderne
Image 1 - Art ancien et moderne
Image 2 - Art ancien et moderne
Image 3 - Art ancien et moderne
Image 4 - Art ancien et moderne
Image 5 - Art ancien et moderne
Image 6 - Art ancien et moderne
Image 7 - Art ancien et moderne
Image 8 - Art ancien et moderne

Art ancien et moderne

L'ancienne route des cols alpins, jadis sous le contrôle de Bellinzona, offre sur quelques kilomètres un riche itinéraire culturel, sinuant entre deux belles églises, récemment restaurées.

Au nord, le point de départ (joignable par une agréable promenade le long du fleuve) est l'église San Paolo d'Arbedo (appelée, "église rouge") dont la fresque de la façade est attribuée à Antonio da Tradate. De retour en ville, l'itinéraire repart de l'église des Saints Jean Baptiste et Jean l'Evangéliste (imposant bâtiment néo-classique réalisé par Matteo Pisoni d'Ascona entre 1760 et 1762), qui donne sur Viale Henri Guisan et porte à Piazza Collegiata - avec son église Renaissance dessinée par Tommaso Rodari de Maroggia, traverse Piazza Rinaldo Simen, Piazza del Sole et Via Codeborgo au milieu de laquelle s'ouvre la Galleria Benedettini. Ce passage est en fait l'ancienne nef de l'église du couvent qui, en 1803, accueillit la première séance du Grand Conseil tessinois.

Après avoir quitté Piazza Nosetto, à travers l'étroite Via Camminata, on rejoint Piazza Indipendenza au centre de laquelle se dresse la stèle érigée en 1903 pour commémorer le Centenaire de la naissance du Canton du Tessin. Sur le côté est de la place se trouve un oratoire datant du quatorzième siècle, aujourd'hui consacré à San Rocco. Un peu plus au sud, s'ouvre Via Lugano d'où l'on peut reprendre l'ancienne route médiévale pour arriver, au-delà du torrent Dragonato, devant la belle église San Biagio à Ravecchia. Une imposante figure de Saint Christophe orne la façade de l'église, la plus ancienne de Bellinzona, dont les origines remontent aux XIIe-XVe siècles. L'édifice a été plusieurs fois transformé dans le passé. Tel qu'il se présente actuellement, il est le résultat de travaux de restauration et de reconstruction en style médiéval, exécutés au cours des années 1912-1914.
A quelques mètres de là, s'ouvre le parc de Villa dei Cedri, siège de la pinacothèque communale depuis 1985. Le musée abrite une importante collection d'oeuvres d'artistes tessinois, lombards et suisses (Luigi Rossi, Filippo Franzoni, Adolfo Feragutti Visconti, Giovanni Segantini, etc.) et des fonds monographiques de quelques autres artistes notoires (Giuseppe Foglia, Giovanni Genucchi, Ubaldo Monico, Edmondo Dobrzanski, etc.).

Le parcours s'achève non loin de la route qui conduit de nos jours à Giubiasco à l'église du couvent de Santa Maria delle Grazie, consacrée en 1505. Le bâtiment religieux le plus cher au coeur des habitants de Bellinzona a été complètement restauré après l'incendie dévastateur du 31 décembre 1996. Richement couverte de fresques, l'église Santa Maria delle Grazie a été construite au cours de la seconde moitié du Quattrocento, période à laquelle remonte également la grande fresque narrative de la vie et de la passion du Christ, peinte sur la paroi qui sépare le presbytère et le choeur - réservés aux frères - de l'église, pour les fidèles.

Suggestions

  • Chaussures de randonnée
  • Casquette
  • Gourde
  • Lunettes de soleil
  • Crème solaire
  • Carte d’excursion
  • Appareil photo
  • Nourriture

 

Montagnepulite: Ce projet est né dans l’idée d’encourager la gestion efficace et durable des cabanes alpines du territoire tessinois, en particulier la gestion des déchets en altitude. La gestion responsable des déchets en montagne est une affaire de bon sens. Nous pouvons tous aider:

https://www.montagnepulite.ch/fr/regles-d-or

Variantes

-

Près de l'itinéraire

hikeTicino : l’App pour tous les itinéraires !