5137

Oratori

Sur le territoire de Quinto il y a plusieurs oratoires ; chaque hameau a son propre petit bâtiment religieux. 
L'oratoire des SS Cornelio et Cipriano, dans le hameau d'Altanca, est une reconstruction du début du XVIIe siècle, mais ses origines semblent beaucoup plus éloignées. A l'intérieur, des stucs du 18ème siècle et des peintures de la famille Calgari (1850). Un autel en bois sculpté et peint de 1813 encadre une crucifixion du XVIIe siècle. Paliotto avec des clients. Dans la chapelle de droite, un autel doré du XVIIe siècle avec un petit tabernacle de temple portant une Cène à la porte ; dans la chapelle de l'autre côté, une statue de la Vierge (fin XVIe siècle). Autour de l'église se trouve un petit cimetière. 
Le petit oratoire du hameau de Catto est dédié à Saint Ambroise. A Deggio il y a deux oratoires : un dédié à Saint Martin et un autre dédié à Sainte Catherine et Barbara, reconstruit après l'incendie de 1786. L'autel en bois sculpté et doré date du XIXe siècle ; les statues en bois de la Vierge à l'Enfant et des saints patrons remontent au XVIe siècle. 
A Lurengo, l'oratoire dédié à S. Maria Immacolata possède des stucs dans la voûte du chœur et des fresques du XVIIe siècle. 
Dans le quartier de Quinto, il y a aussi les oratoires de Saint Nicolas (à Ambrì ci-dessous), Saint Charles et Julius (à Piotta), Saint Roch (à Varenzo), Saint Antoine Abbé (à Ronco), qui contiennent des statues consacrées à leurs patrons. Egalement à Ambrì au-dessus de l'église du SS. Maccabei, reconstruite au XIXe siècle.